Accueil > ٳܲé > Un nouveau projet vise à établir une norme internationale d’exercice ...

Un nouveau projet vise à établir une norme internationale d’exercice des professions de la paix

Communiqués de presse

OTTAWA, le lundi 25 septembre — Le professeur agrégé à l’École d’études de conflits Philip Onguny, Ph. D., est l’un des plus récents récipiendaires de la subvention de développement de partenariat du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH). Cette subvention triennale de 197 558 $ financera un nouveau projet intitulé Developing and Testing New Approaches to Peace Professionalism.

À titre de chercheur principal, Philip Onguny dirigera une équipe internationale d’universitaires, de praticiens et de responsables de politiques qui cherchent à améliorer la planification, la mise en œuvre et l’évaluation des programmes liés à la paix et à bonifier les programmes d’études sur la paix et les conflits.

À ce jour, peu de recherches ont été menées sur l’exercice des professions de la paix. Cette subvention de développement de partenariat permettra aux chercheurs, aux étudiants et aux professionnels du domaine de collaborer et de repenser les approches de l’exercice des professions de la paix au moyen de recherches pratiques et évaluatives. Les conclusions de ce projet seront utiles aux universitaires et aux personnes qui participent au travail de paix dans le monde entier .

Philip Onguny

Professeur agrégé - École d’études de conflits

En réunissant des chefs de file du domaine de l’exercice des professions de la paix, Philip Onguny vise à établir une communauté de pratique pour améliorer la compréhension du travail pour la paix et faciliter le partage et la mobilisation des connaissances. Les conclusions de ce réseau de connaissances contribueront à l’élaboration d’un système d’évaluation pouvant être mis à l’échelle aux niveaux local, national et international dont l’objectif sera d’accroître l’efficacité et l’efficience des professionnels de la paix.

À propos de l’équipe de projet

L’équipe de Philip Onguny est intersectorielle et interdisciplinaire. Elle réunit des partenaires et des collaborateurs du Canada, des États-Unis, du Kenya, de la Colombie et de la Bosnie-Herzégovine. Les collaborateurs incluent Lauren Michelle Levesque (Université Saint-Paul), Jacinta Mwende Maweu (Université de Nairobi), Louis Monroy Santander (BSOCIAL Colombie), Jobb Dixon Arnold (Menno Simons College), Richard Moore (MDR Associates Conflict Resolution Inc.) et Anna Snyder (Menno Simons College).

Les partenaires de recherche comprennent le Service civil pour la paix Canada (Gordon Breedyk et Evelyn Voigt), le Conrad Grebel University College (Nathan Funk, co-chercheur principal), l’Institut PEGASUS (Neil Arya), l’Alliance for Peacebuilding (Jessica Baumgardner-Zuzik) et la Peace Academy Foundation (Randall Puljek-Shank).

Pour de plus amples renseignements :

Julie Bourassa
Agente de communication, Université Saint-Paul
613 236-1393, poste 2310
jbourassa@ustpaul.ca

Autres articles qui pourraient vous intéresser