Accueil > ٳܲé > Présentation des gagnantes de la Bourse Desjardins en innovation ...

Présentation des gagnantes de la Bourse Desjardins en innovation sociale 2023

Nouvelles

OTTAWA, le mercredi 10 janvier 2024 – La Caisse Desjardins Ontario, de l’Atelier d’innovation sociale Mauril-Bélanger et de l’Université Saint-Paul son fier de célébrer Anitha Niyuhire et Victoria Gachuche, lauréates de la Bourse Desjardins en innovation sociale 2023.

Mme Niyuhire, étudiante dans le programme B.A. en innovation sociale, et Mme Gachuche, qui poursuit une maîtrise en innovation sociale, ont reçu chacune une bourse de 10 000 $ pour lancer des projets d’innovation sociale.

De gauche à droite: Lynda Sehi, Responsable régionale, Partenariats et engagement dans le milieu pour la Caisse Desjardins Ontario; Victoria Gachuche, étudiante à la maîtrise en innovation sociale;  Anitha Niyuhire, étudiante au baccalauréat en innovation sociale;  et Chantal Beauvais, rectrice de l’Université Saint-Paul

Naomi lève-toi

Le projet d’Anitha Niyuhire – intitulé Naomi lève-toi – vise à autonomiser les mères monoparentales vivant à l’extérieur de Bujumbura, la capitale du Burundi.

« Ce projet vise à créer une coopérative qui soutiendra et favorisera l’autonomisation des mères monoparentales », explique Mme Niyuhire. « Pour ce faire, nous voulons renforcer les capacités émotionnelles, intellectuelles et financières des femmes. »

Le projet Naomi lève-toi offrira aux femmes des possibilités de formation liées à la budgétisation, aux activités génératrices de revenus, au développement personnel, à la santé personnelle et au leadership.

« Cette bourse m’a aussi donné l’espoir que je pourrai aller plus loin », a confié Mme Niyuhire. « J’espère que les mères avec qui nous travaillons continueront à sensibiliser et à soutenir d’autres femmes afin que les femmes de tout le Burundi puissent laisser la pauvreté derrière elles. »

SICamp 254

« Je suis très reconnaissante de recevoir cette bourse. Elle est très significative pour moi, car elle valide l’idée que le laboratoire d’innovation sociale a le potentiel de transformer les jeunes entrepreneurs au Kenya », a déclaré Victoria Gachuche. « Ces 10 000 $ auront un impact direct et à long terme sur les jeunes au Kenya. »

Le projet de Mme Gachuche, SICamp 254 – ainsi nommé en l’honneur du code de pays du Kenya, 254 – est un laboratoire d’innovation sociale organisé à Nairobi. Le laboratoire offrira aux jeunes de la région l’occasion de collaborer avec des intervenants institutionnels, d’apprendre les principes de la conception et de renforcer leurs compétences en résolution de problèmes.

« Les jeunes entrepreneurs du Kenya font face à différents défis, tels que l’accès au capital, la connaissance des cadres juridiques et de propriété intellectuelle et le manque d’écosystèmes de mentorat », explique Mme Gachuche. « Grâce au laboratoire SICamp 254, j’espère créer un écosystème de soutien pour permettre aux jeunes entrepreneurs de réussir. »

À propos de la Bourse Desjardins en innovation sociale

Au cours des cinq dernières années, l’Atelier d’innovation sociale Mauril-Bélanger, la Caisse Desjardins Ontario et l’Université Saint-Paul s’associent pour octroyer deux bourses de 10 000 $ afin de soutenir des projets d’innovation sociale initiés par des étudiants de l’École d’innovation sociale Élisabeth-Bruyère.

Le critère d’attribution des Bourses Desjardins est la présentation de stratégies bien étoffées pour s’attaquer à un enjeu social important.

Pour de plus amples renseignements :
Julie Bourassa
Agente de communication, Université Saint-Paul
613.236.1393 x 2310
[email protected]

Autres articles qui pourraient vous intéresser